Notre responsabilité sociale
La Scapêche est rattachée à plusieurs organisations de producteurs, selon les métiers de ses navires : PMA (Union des Pêcheurs Manche Atlantique) ; OPOB (Organisation des Pêcheries de l'Ouest Bretagne) ; Cap SUD (Organisation de Producteurs du Cap Sud).

Elle participe, entre autres :


  • aux instances professionnelles représentatives : UAPF (Union des Armateurs à la Pêche de France) ANOP (Association Nationale des Organisations de Producteurs), Comités Locaux des pêches (Lorient, le Guilvinec),
  • au Grenelle de la Mer,
  • aux travaux nationaux de France AgriMer (Pêcheur Responsable, Ecolabel),
  • à l’association France Filière Pêche (Marque Pêche Française),
  •  au Pôle Mer Bretagne, pôle national de compétitivité (sujets traités : économie d'énergie, diminution de l’impact des engins de pêche, amélioration de la sélectivité…),
  • à la campagne ORCASAV (Nasses pour la pêche de la Légine),
  • à des colloques professionnels.

La Scapêche est l’interlocuteur privilégié de professionnels de l’éducation, notamment le Lycée Maritime d’Etel, Agrocampus Rennes et CCSTI Lorient.

Sa forte implication pour la diffusion de la culture maritime et la promotion des bonnes pratiques, avec Cap L’Orient, a été reflétée lors de :

  • l’opération « Port Ouvert » : visite d’un navire en juin 2010 ; reconduite en 2011 avec la visite du Pierre Jacques Matigny;
  • le festival de cinéma « Pêcheurs du Monde » en avril 2010 à Lorient, avec la diffusion du film tourné à bord du palangrier Ile de la Réunion ;
  • sa participation à de nombreuses conférences.

Participer à l’économie locale


La Scapêche est le dernier armement hauturier lorientais. Il assure près de 50% des volumes débarqués sur le port de pêche de Lorient.

Sur les 74 000 emplois salariés privés que comptent le territoire lorientais, plus de 13 000 emplois relèvent aujourd’hui de l’économie maritime dont 3 000 emplois pour la filière pêche composée de 270 entreprises. La Scapêche est un partenaire important de l’économie lorientaise (10 000 tonnes vendues par Scapêche à Lorient, pour un total de 22 000 tonnes débarquées).

En avril 2010, l’entreprise lorientaise Halieutis a reçu un prix national du développement durable pour un projet de valorisation du merlu (espèce bien gérée mais qui connait parfois des difficultés de commercialisation) dans le cadre d’un circuit court de distribution « Opération Lulu le Merlu » destiné essentiellement aux cantines scolaires. Le merlu provient exclusivement de navires Scapêche, et il est fileté sur le port de Lorient et transformé par Halieutis.