Un service commercial adapté pour une vente optimisée
Les méthodes de commercialisation dépendent de la nature des pêches réalisées et des circuits logistiques.

La Prévente


Un système de commercialisation moderne, basé sur la prévente du poisson, est appliqué dans certains cas.


L'annonce des captures, pour une fluidité optimale de l’information commerciale


Les navires communiquent le détail de leur pêche quotidiennement à la Scapêche : espèce, quantité et calibre commercial le cas échéant. Ces informations, envoyées par e-mail, sont collectées par le service commercial de l’armement, qui les transmet aux différents clients de Scapêche : Capitaine Houat en priorité, ainsi que des mareyeurs. Les annonces d’apport permettent d'ajuster l’offre et la demande, qui peuvent ainsi s’adapter, selon les cas.

Par exemple :

  • adaptation des jours de débarque et de vente en fonction des demandes du marché et des pêches,
  • adaptation des stratégies de pêche des navires en fonction des demandes du marché,
  • anticipation par les mareyeurs des quantités et des espèces qui seront disponibles sur le marché et nécessiteront une transformation (filets, darnes, …). Les annonces d’apport sont actualisées tous les jours, et regroupent les approvisionnements pour une semaine.

La vente avant la débarque


24 heures avant la livraison du poisson sur le lieu de vente, effectuée soit par camion soit par le navire lui-même, une prévente est organisée par téléphone par le service commercial de l’armement. Il est ainsi proposé aux différents clients de la Scapêche une offre complète sur la pêche des navires, par navire, espèce, taille et type de conditionnement : caisses de bord, containers, caisses criée.

Les clients qui le souhaitent peuvent passer leurs commandes, et informer leurs propres clients des espèces, des tailles et des tarifs qu’ils proposeront le lendemain matin.

Toutes les transactions sont enregistrées par la criée, ce qui permet une traçabilité maximale des volumes et des prix du poisson débarqué, pratiqués chaque jour. Le jour de la débarque du poisson, les prix pratiqués en prévente peuvent être réajustés, en fonction des prix du marché.

Allotissement des commandes à la criée

La réception du poisson


Les camions frigorifiques chargés du transport du poisson arrivent directement des lieux de débarquement au lieu de vente, généralement entre 20h et 3h du matin. Ils sont déchargés de nuit par les services de la criée. Le poisson est alors trié selon les cas, alloti (rassemblé en lots par commande) puis livré dans les différents ateliers de mareyage situés principalement à Lorient, Concarneau et le Guilvinec. Toutes les transactions sont enregistrées par la criée, ce qui permet une traçabilité maximale des volumes et des prix du poisson débarqué, pratiqués chaque jour.

Pour les autres navires


La vente du poisson pêché par le palangrier est assurée directement par l’armement COMATA, essentiellement sur les marchés américains et asiatiques.

La totalité de la pêche de tourteaux réalisée par le caseyeur (Zubernoa) est achetée par les Viviers de la Méloine.

Pour 4 chalutiers de 24m (Bougainville, La Pérouse, Ksora et Effera), les navires annoncent leurs pêches à l’armement et à la criée. La vente s’effectue aux enchères publiques sous la criée, sans prévente. La pêche du cinquième chalutier de 24m, l’Alya, bénéficie du système de prévente.

Pour les bolincheurs, la vente des poissons bleus, comme la sardine et le maquereau, est effectuée en criée ou en vente directe, notamment à Capitaine Houat et Capitaine Cook.