Notre histoire
1993 : Jean-Pierre Le Roch, fondateur du Groupement des Mousquetaires, devant le Kerguelen de Trémarec
Lorsque les marins de la société COMATA exploitant le Kerguelen de Trémarec ont fait leur première marée dans les mers australes, il y a près de 20 ans, ils étaient loin d'imaginer qu'ils écrivaient alors les premières lignes de l'histoire de la Scapêche.

Aujourd'hui, la société COMATA, filiale de la Scapêche, est toujours présente dans les mers australes et antarctiques françaises. La Société Centrale des Armements des Mousquetaires à la pêche est le premier armateur français de pêche fraîche. "Maîtriser sa production de poissons et de produits de la mer" était le premier objectif poursuivi par le Groupement des Mousquetaires.

C'est ainsi qu'à l'initiative de Jean-Pierre Le Roch a été créée la Scapêche. Très vite, le Groupement accélère son développement par l’acquisition régulière d’armements : Lucas, SCAD, Nicot, Furic, etc.

Au gré de ces rapprochements, ce sont plus de 16 navires qui vinrent grossir les rangs de la flotte de la Scapêche aux côtés du Kerguelen de Trémarec. Ils répondaient aux noms de fondateurs du Groupement des Mousquetaires, tels que : Albert Granet, Claude Moinier ou encore Jack Abry pour n’en citer que quelques-uns.